Le projet

Menace terroriste, progression de l’extrême droite, montée des communautarismes et délitement du lien social, système concurrentiel et processus de déshumanisation, destruction de l’environnement, la liste est longue et notre société est en proie à de nombreux dangers.
Face à cela, nous souhaitons agir.

Qui sommes-nous ?
Des citoyennes et citoyens, sans distinction d’origine, de religion, de genre ou d’appartenance partisane, œuvrant dans un cadre laïque et républicain.

Quel est notre but ?
Favoriser l’engagement citoyen : que nous soyons les plus nombreuses et nombreux possible à nous sentir concernés par notre avenir commun, à nous impliquer dans la vie de nos quartiers, nos villages et nos villes, notre pays et notre Europe ; à nous engager dans des actions communes pour, osons encore le dire, un monde meilleur ; à faire que chaque individu devienne citoyen, se joigne aux autres, et que ces actions communes constituent une force qui agisse au quotidien et porte haut les valeurs de solidarité et d’humanité.

Comment faire ?
Beaucoup de personnes sont isolées, souhaiteraient s’impliquer mais ne savent pas comment procéder et hésitent. Notre association peut agir comme un catalyseur leur permettant de se regrouper, d’échanger et d’agir en commun.
Elle peut également jouer le rôle de « facilitateur » pour leur permettre de prendre la parole et d’occuper l’espace public, mettre à leur disposition des outils conceptuels par l’échange de savoirs et l’éducation populaire.
Nous pouvons favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de citoyennes et de citoyens, impliqués, actifs, innovants, de tous âges et de tous horizons. Pour cela, nous devons recréer des espaces de débats, d’accès à la connaissance, mais aussi des moments de réparation tant l’époque que nous vivons est violente.

« Tous citoyens ! » a vocation à être tout cela à la fois : espace de réparation et de reconstruction citoyenne, échange de savoirs, actions de terrain, lieu de vie et de débats, bref, un nouveau vecteur de solidarité et de démocratie.