dimanche 19 mai 2024

Communiqué de presse : Mineurs isolés à la rue à Nice


Communiqué de presse La Cimade 06 – Tous citoyens !

Mineurs isolés à la rue à Nice



Un protocole d’accord passé entre le Département 06, le préfet et le procureur oblige les jeunes exilés mineurs qui souhaitent faire valoir leur droit à la protection de l’enfance à se présenter à la police. Les autorités ont décidé que ce « point d’entrée » serait la Caserne Auvare à Vauban. Quand un mineur se présente la police doit le mettre à l’abri au commissariat, prendre son identité et faire un signalement au Département afin que ce dernier envoie un éducateur le chercher.

L’été dernier nous avons recensé près de 200 jeunes ayant subi un refus de guichet au commissariat Auvare. La situation s’est peu à peu normalisée avec la baisse des arrivées de jeunes migrants.

Or, depuis plus d’une semaine, quand les jeunes se présentent on ne les accepte plus au commissariat. La raison invoquée est que le local dédié aux Mineurs Non Accompagnés, qui ne comporte que 8 places, a été dégradé. Des travaux seraient en cours. Les policiers disent aux jeunes garçons et jeunes filles d’attendre à l’extérieur, sans eau, sans nourriture, sans accompagnement, parfois sous la pluie, parfois toute la nuit.

Mardi 14 mai un policier a interdit à un jeune d’entrer, mais également d’attendre devant le commissariat car il « gênait ». Le jeune a attendu plusieurs heures sur le trottoir d’en face. Quand une bénévole a pu venir nous avons compris qu’aucun signalement n’avait été fait au Département 06 et que, sans notre intervention, le jeune pouvait attendre indéfiniment : personne ne viendrait le chercher.

Vendredi 17 mai, une de nos bénévoles a accompagné un mineur et, là aussi, si elle n’insistait pas, le jeune restait dehors sans que le Département, en charge de l’accueil des Mineurs Non Accompagnés, ne soit informé de sa présence.

La Cimade 06 et Tous citoyens dénoncent depuis longtemps ce protocole qui entrave l’accès aux droits des Mineurs Non Accompagnés dans les Alpes-Maritimes. Un mineur doit pouvoir se présenter directement auprès des services sociaux du Département sans avoir à passer par la police, comme c’est le cas dans d’autres départements en France.

Dans l’attente, nous demandons au préfet d’ouvrir un autre local d’accueil pour les Mineurs Non Accompagnés à Nice et de ne pas les laisser à la rue : la caserne Auvare est vaste et composée de plusieurs bâtiments. L’accueil peut également être organisé dans d’autres commissariat de la ville de Nice.

La protection de l’enfance est un droit. Il est inadmissible de laisser des mineurs à la rue sous prétexte qu’un local de huit places n’est plus disponible.



Nice, le 19 mai 2024

La Cimade 06 – Tous citoyens !



jeudi 16 mai 2024

France Bleu Azur : La bibliothèque Louis Nucéra à Nice ferme, Christian Estrosi reconnaît des infiltrations d'eau depuis des années


France Bleu Azur, 15 mai 2024, par Yvan Plantey : 

Christian Estrosi a finalement admis qu'il y avait des infiltrations dans la bibliothèque Louis Nucéra, ce mercredi. Le maire de Nice pointe des malfaçons et des problèmes qui existent depuis des décennies et prend la décision de la fermer à compter de ce jour.


Christian Estrosi siffle la fin d'un feuilleton qui l'oppose au collectif Tous Citoyens et qui prend forme ici autour de la plus grande bibliothèque de Nice. Le maire a annoncé ce mercredi, lors d'une conférence de presse, la fermeture immédiate de Louis Nucéra, comme le rapportent nos confrères de Nice-Matin. Les opposants dénonçaient des fuites liées aux travaux de la coulée verte alors que Jean-Luc Gagliolo, l’adjoint au maire de Nice chargé des bibliothèques, nous assurait le 10 mai dernier : "Dieu merci, il n’y a pas de fuite". Le maire de Nice assure qu'il y a toujours vu "des bassines et des bâches en plastique pour protéger les ouvrages", toujours d'après Nice-Matin.


D'un point de vue pratique, dès le 21 mai, les réservations pour des ouvrages se feront sur internet et les usagers pourront les retirer dans le hall. 

Réouverture prévue au premier semestre 2025

Contacté par France Bleu Azur, David Nakache, le président de l’association Tous Citoyens, fulmine : "En une semaine, la Ville est passée du déni, aux improvisations, à la fermeture. Quand on a alerté sur les fuites dans la bibliothèque, on a été menacé d'être trainé en justice car on répandrait des fake news. Puis Christian Estrosi a finalement avoué qu'il y a des infiltrations d'eau et que la bibliothèque ferme."

Le maire de Nice évoque l'horizon du premier semestre 2025 pour la réouverture de la bibliothèque Louis Nucéra, qui, pour rappel, est fréquentée par 200.000 usagers par an. "C'est janvier ou mars ? Car si c'est en juin, la bibliothèque sera fermée quasiment pendant un an. Tout cela n'est pas sérieux", regrette à nouveau David Nakache. Contactée dans la soirée, la Ville de Nice n'a pas donné suite à nos sollicitations.

mercredi 15 mai 2024

Bibliothèque Nucéra : déni, improvisations, menaces, et fermeture


 Communiqué de presse de l’association Tous Citoyens 

Bibliothèque Nucéra : déni, improvisations, menaces, et fermeture


Notre association a dénoncé, le 8 mai dernier, la situation de la bibliothèque Louis Nucéra à Nice, site culturel le plus fréquenté de la ville, qui, littéralement, "prend l'eau" : les travaux précipités pour finir à temps l'extension de la coulée verte ont-ils provoqué des infiltrations d'eau à l'intérieur de la bibliothèque ? 

Nous nous interrogions sur le manque de communication de la ville vis à vis des agents y travaillant comme des usagers : le site va t il fermer ? Quand ? Combien de temps ? 

Pendant une semaine, la Ville de Nice est restée dans le déni : non, "il n'y a pas d'infiltrations", non, "le site ne va pas fermer"...

Pire, la Ville, visiblement en difficulté, a menacé de déposer plainte contre les "auteurs de fake news" et s'en prend à la fois à notre association et à la presse.

Le maire de Nice a tenu, en catastrophe, une conférence de presse ce jour, nous donnant doublement raison :

- Oui, il y a des infiltrations d'eau.

- Oui, la bibliothèque va fermer. 

De ces tristes nouvelles nous tirons plusieurs constats concernant la gestion de la bibliothèque Louis Nucéra par la Ville de Nice :

1. Une absence totale d'anticipation puisqu'on a laissé le site se dégrader au point de devoir le fermer.

2. Un manque flagrant de transparence : usagers et salariés apprennent la fermeture du site à effet immédiat. Les salariés ne savent pas où ils vont travailler demain.

3. Un mépris pour la culture confirmé : après la destruction du TNN, la fermeture de la plus grande bibliothèque de la ville. La culture n'est, aux yeux de la majorité municipale, qu'une simple variable d'ajustement dans les grands projets d'aménagement urbain.

Notre association n'a fait que porter des faits à la connaissance des citoyennes et citoyens. La Ville de Nice a été prise d'une véritable "panique communicationnelle" et a, en une semaine à peine, nié, menacé, improvisé pour finalement confirmer le pire et fermer la bibliothèque.

Est-ce vraiment cela la démocratie locale ? Est-ce vraiment cela la défense de la culture pour tous ?


Nice, le 15 mai 2024
Association Tous citoyens !

mercredi 8 mai 2024

Nice : la bibliothèque Louis Nucéra prend l'eau !

 

Communiqué de presse de l'association Tous citoyens :

Nice : la bibliothèque Louis Nucéra prend l'eau !


L'engagement des travaux pour réaliser, dans les délais imposés, l'extension de la coulée verte sur le jardin Sosno, au-dessus de la Bibliothèque Louis Nucéra, entraîne des nuisances considérables pour les usagers et les agents de la Bibliothèque. 

Après le bruit depuis plusieurs semaines, des infiltrations d'eau se multiplient dans la bibliothèque elle-même. En fonction des épisodes pluvieux on assiste à un spectacle surprenant, celui d'une bibliothèque où les bâches et les seaux se déploient pour éviter que les collections ne soient touchées. Plus grave, la sécurité même des usagers et des agents est mise en cause : des plafonds gorgés d’eau se sont effondrés dans la section jeunesse.



Pour une ville qui se prétendait capitale européenne de la culture, cette situation est pour le moins surprenante. 

La cause ? L'agenda politique du candidat Estrosi : tenir les délais, quoiqu'il arrive. Terminer l'extension de la coulée verte. Procéder à la demi-douzaine d'inaugurations prévues... avant les élections municipales.

Mais la précipitation des travaux n'est pas sans conséquence. Le Palais Acropolis et la salle Apollon ont totalement disparu avant même le début du moindre commencement de réalisation d'un nouveau Palais des congrès. Ce sont désormais la Bibliothèque Louis Nucéra, ses usagers et les agents qui y travaillent qui sont les nouvelles victimes de cette frénésie de travaux sous pression du politique.

Le MAMAC est fermé pour les quatre années à venir. L'absence de calendrier précis concernant la Bibliothèque Louis Nucéra suscite des craintes légitimes. Quand fermera la Bibliothèque ? Combien de temps ? Six mois, un an, deux ans ? Pour l'instant, les usagers ne sont informés de rien.

La Bibliothèque Louis Nucéra est l'établissement culturel le plus fréquenté de la ville. Par respect pour les usagers qui la fréquentent et pour les agents qui y travaillent, il est urgent que des réponses soient apportées sur la durée des travaux et les dispositifs qui seront mis en place pour pallier sa fermeture.


Nice, le 8 mai 2024
Association Tous citoyens !

samedi 4 mai 2024

Assemblée Générale annuelle de Tous citoyens !

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l'assemblée générale annuelle de notre association Tous citoyens le :
Jeudi 16 mai à 18h
à la FSGT, 27 rue Smolett à Nice

Nous reviendrons sur nos actions menées en 2023 et nous présenterons et échangerons ensemble sur plusieurs "nouveautés" importantes pour la vie de notre association et notre engagement commun :
Le pôle "solidarités" :
- L'accompagnement des bénévoles, le soutien psychologique, l'aide matérielle à l'hébergement et la présentation de notre "livret d'accueil"
- La réorganisation de l'opération "distribution de fournitures scolaires" et la poursuite de l'opération "Stop aux contrôles au faciès"
Le pôle "éducation populaire" et le choix de nos futurs événement thématiques et intervenant-es
Le pôle "mobilisations" avec des enjeux important, notamment l'entrée en vigueur de la loi asile/immigration et la banalisation et la normalisation des idées d'extrême droite
Notre assemblée générale sera suivie, comme à l'accoutumée et après la partie administrative des votes des bilans moral et financier, d'un repas partagé (chacun-e apporte quelque chose à grignoter !)
En comptant sur votre présence le jeudi 16 mai !

Solidairement,
L'équipe de Tous citoyens !

dimanche 14 avril 2024

Mineurs Non Accompagnés : les nouveaux parias de nos sociétés modernes

Interventions de Mireille Damiano et David Nakache aux rencontres de la pensée critique des Amis de la liberté sur la situation des Mineurs Non Accompagnés dans les Alpes-Maritimes :



mercredi 3 avril 2024

Protection de l'enfance : quelles réalités ? Focus sur la situation des Mineurs Non Accompagnés dans les Alpes-Maritimes

Au cœur du modèle social français, la protection de l’enfance est en souffrance.

Pour cette première rencontre des Amis de la Liberté sur cette thématique et dans le cadre du "Printemps des migrations", cette table ronde portera sur la situation des « Mineurs Non Accompagnés », jeunes exilé-es arrivant seul-es en France et subissant, dans les Alpes-Maritimes, un continuum de maltraitances policières, administratives, judiciaires et sociales.
Nous aborderons tour à tour le cadre légal et les enjeux juridiques avec Mireille Damiano, avocate et membre du Syndicat des Avocats de France, puis les carences institutionnelles et l'action citoyenne avec  David Nakache, président de l'association Tous citoyens.

Rendez-vous :

Jeudi 11 avril à 18h30
Maison des associations 
12 Ter place Garibaldi à Nice

Venez nombreuses et nombreux !

jeudi 28 mars 2024

Appels à solidarité !

Bonjour,


Plusieurs jeunes exilés se retrouvent ou vont se retrouver à la rue et ont besoin d'hébergements citoyens le temps des procédures au tribunal pour enfant pour obtenir la protection de l'enfance.

Si vous pouvez héberger l'un d'entre eux, même quelques nuits, cela lui évitera la rue, la peur et le froid.

Nous recherchons un toit pour :

- Deux jeunes malien de 15 ans et demi, Moussa et Oussi, déclarés majeurs par le Département 06 car ils n'ont pas de documents d'état civil originaux. Ils viennent de passer deux nuits à la rue à Nice, dans le froid, et ont besoin de se reposer au chaud.

- Ismaël, jeune ivoirien de 16 et demi, déclaré lui aussi majeur. Nous avons déjà les éléments nécessaires pour déposer son recours au tribunal mais il va se retrouver à la rue demain.

- Amadou, jeune guinéen lui aussi déclaré majeur qui a attend son audience au tribunal. Amadou est hébergé par des bénévoles mais va se retrouver à la rue le 4 avril.

Qui peut héberger l'un de ces quatre jeunes, même quelques nuits ?

Merci pour eux !

Contactez Helvia au +33 6 19 99 14 03

Solidairement,

L'équipe de Tous citoyens

vendredi 22 mars 2024

Soutien à Cédric Herrou et aux compagnons d'Emmaüs Roya !


Communiqué de presse de l'association Tous citoyens :

Soutien à Cédric Herrou et aux compagnons d'Emmaüs Roya !



Cédric Herrou et plusieurs compagnons d'Emmaüs Roya ont été interpellés et placés en garde à vue mercredi 20 mars.

Nous dénonçons avec force ces interpellations et nous réaffirmons notre soutien à Cédric Herrou et à l'ensemble de la communauté Emmaüs Roya.

Cédric avait dénoncé quelques jours plus tôt les contrôles au faciès effectués à la frontière par les forces Sentinelles : ce sont les auteurs de contrôles au faciès qui doivent être poursuivis et non ceux qui les dénoncent !

Les intimidations policières subies par Cédric Herrou et les bénévoles de la Vallée de la Roya depuis plusieurs années sont inadmissibles. Le travail des forces de l'ordre y est dévoyé dans le seul but de maintenir une pression sur les citoyens solidaires.

Par son action, Cédric Herrou montre toutes les carences des pouvoirs publics : ce que font les compagnons d'Emmaüs Roya, à savoir accueillir dignement les exilé-es et leur permettre de s'intégrer par le travail, c'est le gouvernement qui devrait le faire.

Les préfets, les ministres de l'intérieur et les gouvernements passent. Mais le harcèlement politique de Cédric Herrou et des citoyens solidaires se poursuit. Cela doit cesser !

Non, la solidarité n'est pas un délit. Les citoyens solidaires font vivre la fraternité, qui, plus qu'une simple devise au fronton de nos écoles, a été reconnue, grâce à leur action, comme principe constitutionnel.


Association Tous citoyens !

Nice, le 22 mars 2024

dimanche 17 mars 2024

mercredi 13 mars 2024

Appel à hébergement !

Appel à hébergement !

Dembo est un jeune gambien déclaré majeur par l'Aide Sociale à l'Enfance et qui dort à la rue depuis 6 jours. Il est épuisé.

Il a besoin d'un répit le temps que l'on fasse le point sur sa situation et les procédures à engager.

Qui pourrait l'héberger, dans les Alpes-Maritimes, pour quelques jours et lui éviter la rue ?

Solidairement

Association Tous citoyens