jeudi 14 mars 2019

Non au harcèlement des citoyens solidaires !

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" :

"Non au harcèlement des citoyens solidaires !"

"La fraternité a été reconnue comme principe constitutionnel. Pour autant, on harcèle ceux qui font oeuvre de fraternité. A nouveau, des perquisitions et des garde à vue ont eu lieu dans la Vallée de la Roya. A nouveau, les forces de l'ordre sont mobilisées pour contrôler des citoyens pacifistes qui aident leur prochain. A nouveau, l'appareil judiciaire va être encombré d'affaires longues et inutiles.

Sans présager des suites de l'enquête, nous rappelons notre soutien aux citoyens qui, par leurs actions de solidarité, pallient aux carences des pouvoirs publics. Nous rappelons que la France est le pays des Droits de l'Homme, signataire de la convention de Genève sur le droit d'asile. Et, si le gouvernement choisit de ne pas respecter notre tradition d'accueil, les citoyennes et citoyens solidaires, eux, l'honorent. Ils sont l'honneur de la France, notre fierté, notre fraternité en acte."


L'association "Tous citoyens !"

mercredi 13 mars 2019

Antisémitisme à Nice : nous ne baisserons pas les bras, ils ne passeront pas

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !"

L’antisémitisme à Nice ne passera pas !


Nous condamnons avec la plus grande fermeté les dégradations commises sur la plaque commémorative des élèves du Lycée Calmette de Nice déportés durant la seconde guerre mondiale.

Ces dégradations, commises par le groupe "Nice Nationaliste", ne doivent pas rester impunies et nous demandons, outre les poursuites pénales qui s'imposent, la dissolution de ce groupuscule d'extrême droite.

Les Jeunes Communistes niçois appellent à un rassemblement ce jour à 18h devant le Lycée Calmette et nous relayons cet appel.

La lutte contre l'antisémitisme et contre l'extrême droite constituent un combat de chaque instant : nous ne baisserons pas les bras, ils ne passeront pas.



jeudi 21 février 2019

Rassemblement citoyen pour le droit de manifester librement et en sécurité


Rassemblement citoyen pour le droit de manifester

et contre l'utilisation des armes intermédiaires


La loi dite "anti-casseurs" constitue une atteinte au droit de manifester et instaure une présomption de culpabilité en interpellant des personnes qui auraient "l'intention de commettre des violences". Elle transfert les prérogatives des juges à des préfets aux ordres et affaiblit la séparation des pouvoirs en France. Elle limite la vie démocratique et la citoyenneté.

Si nous condamnons toutes les violences et s'il faut mettre un terme aux violences inacceptables qui se greffent sur le mouvement des gilets jaunes, le recours par les forces de l'ordre aux armes intermédiaires (LDB 40, grenades de désencerclement, etc.) cause des mutilations et blessures graves. La France, contrairement à de nombreux pays européens, ne pratique pas la désescalade de la tension et des conflits en privilégiant une logique "armement/répression".

Une réaction d'ampleur est urgente !

Nous appelons à un :

Rassemblement citoyen 

Contre les atteintes aux libertés individuelles
Contre le recours aux armes intermédiaires
Pour le droit de manifester librement et en sécurité 

Mercredi 27 février à 18h 
Place Garibaldi à Nice.


Premiers signataires : Les amis de la démocratie, ADN, la CGT 06, EELV 06, Ensemble! 06, la France Insoumise 06, la FSU 06, Génération.s Nice, la LDH, le MRAP, le Mouvement pour la paix 06, Nice au cœur, le NPA 06, le PCF 06, le Parti de Gauche 06, le PS 06, Roya Citoyenne, Solidaires 06, Solidaires Etudiant-e-s Nice, Sud Santé Sociaux 06, le Syndicat des Avocats de France (section Nice), Tous citoyens !

vendredi 1 février 2019

"Tous citoyens !" : 2018, les chiffres clefs !

Lors de son assemblée générale du 22 janvier, l'association "Tous citoyens !" a présenté son rapport moral, son rapport financier, et a voté la nouvelle composition de son Conseil d'Administration (voir ici).

Vous trouverez ci-après, en un document synthétique, l'activité de l'association pour l'année 2018 : "les chiffres clefs"


« Tous citoyens ! » : 2018, les chiffres clefs


65 bénévoles - 54 adhérents – 76 donateurs - 3740 € de budget
(« Tous citoyens ! » ne perçoit aucune subvention et n’a aucun salarié)


Éducation populaire et mobilisations citoyennes

9 principaux combats menés en 2018 : pour une prise en charge sociale et le respect des droits des mineurs isolés et des demandeurs d’asile, contre l’application « Reporty » et les atteintes à la vie privée, pour l’arrêt des massacres en Syrie, contre l’extrême droite, pour le tram à l’Ariane et contre la ségrégation urbaine, pour le rétablissement de l’eau potable Place du Pin et une vie digne pour tous à Nice, contre l’habitat indigne, contre la réhabilitation de Philippe Pétain, contre des rues Charles Pasqua et Jacques Médecin à Nice

20 225 signatures en 3 pétitions lancées : contre une rue Jacques Médecin à Nice (780 signataires), pour l’ouverture du port de Nice à l’Aquarius et aux bateaux secourant les migrants en mer (18 636 signataires), contre l’enfermement d’enfants au futur centre de rétention de Nice (809 signataires)

5 rassemblements et publics coorganisés avec nos partenaires : pour l’arrêt des bombardements en Syrie, contre le rassemblement de l’extrême droite européenne à Nice lors du 1er mai, pour l’accès à l’eau pour tous à Nice, contre la réhabilitation de Philippe Pétain, pour les droits des mineurs isolés étrangers

5 cafés-débats rassemblant plus de 350 participants : action citoyenne, ségrégation urbaine, fin de vie, loi asile-immigration, mineurs isolés étrangers

2 jours de présence à la Fête du Château et 1 débat avec la députée européenne Marie-Christine Vergiat

2 projections-débats organisées avec Amnesty International France pour son festival « Au cinéma pour les droits humains »

1 conférence de presse présentant nos six propositions pour un accueil digne les mineurs isolés, 12 communiqués de presse, 16 communiqués de presse collectifs, 16 interviews à la radio, 1 débat télévisé face à la députée Alexandra Valetta Ardisson, 7 interviews télévisées, 66 articles de presse écrite



Actions de solidarité


250 enfants défavorisés équipés d’un kit de fournitures scolaires de base pour la rentrée grâce à notre collecte et distribution solidaire organisée avec RESF 06 et le PCF 06

1 mobilisation menée avec de nombreux partenaires associatifs, syndicaux et politiques pour le rétablissement de l’accès à l’eau potable pour tous à Nice et contre la ségrégation urbaine à l’encontre des SDF.

67 mineurs isolés étrangers pris en charge.

60 accompagnements de mineurs au commissariat pour obtenir la protection de l’enfance.
Parmi les jeunes avec qui nous avons pu garder le contact et assurer un suivi, 21 ont été reconnus mineurs. 11 l’ont été par l’Aide Sociale à l’Enfance et 10 ont été reconnus mineurs et placés suite à recours au Tribunal pour enfants déposés avec l’aide de Maîtres Mireille Damiano et Benjamin Taieb, du Syndicat des Avocats de France

100 % des recours déposés au Tribunal pour enfants ont été gagnés

11 mineurs en contrat d’apprentissage – 1 demande d’asile en cours.
Nous avons publié « 6 propositions pour un accueil digne des mineurs isolés dans les Alpes-Maritimes », largement diffusées par la presse locale. Nous avons été auditionnés par la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme qui a repris nos propositions dans ses recommandations.

20 accompagnements de demandeurs d’asile à la préfecture

9 personnes accompagnées dans l’obtention de leur titre de séjour de droit commun

86 personnes à la rue mises à l’abri

43 nourries et hébergées grâce à la solidarité citoyenne et l’entraide inter-associative, dont 12 
enfants en bas-âges

1 réseau de citoyens solidaires, constitué au fil de nos appels à solidarité, qui tisse des liens de fraternité et d’entraide dans le département

lundi 28 janvier 2019

Appel à solidarité : Gersjan en "sortie sèche" !

Bonjour,

Gersjan était placé en tant que mineur isolé mais s'est retrouvé à la rue à ses 18 ans. C'est ce que l'on appelle une "sortie sèche".

Il est apprenti coiffeur mais dort dans un squat, faute de logement.

Malgré cela, Gersjan parvient à suivre assidûment ses cours et à travailler consciencieusement.

Nous l'aidons pour débloquer son dossier administratif (domiciliation, ouverture d'un compte bancaire, inscription en Foyer de Jeunes Travailleurs, etc.).

Dans l'attente, nous recherchons pour lui un hébergement citoyen sur Nice centre afin de le sortir de ce squat.

Fraternellement,

Pour "Tous citoyens !"

David Nakache

06.62.26.67.35



mercredi 16 janvier 2019

Appel à solidarité : un abri pour Ani

Bonjour,

Ani est un jeune albanais qui était pris en charge en tant que mineur isolé étranger. En apprentissage, Ani apprend la coiffure au CFA de Carros et dans un salon de coiffure à Nice.

Arrivé à 18 ans, il sort du dispositif dédié aux mineurs mais, les Foyers de Jeunes Travailleurs étant saturés, il se retrouve sans hébergement le temps qu'une place se libère.

Nous recherchons donc un hébergement solidaire pour Ani pour quelques semaines, le temps qu'il trouve une place en foyer, afin que son intégration sociale et professionnelle ne soit pas mise à mal par un retour à la rue.

Fraternellement,

Pour "Tous citoyens !"

David Nakache

06.62.26.67.35