jeudi 8 novembre 2018

Rassemblement citoyen contre toute réhabilitation de Pétain

Philippe Pétain, traître à la patrie, a été frappé d'indignité nationale. Il n'est plus maréchal. Il est en revanche toujours une honte pour la France.

A l'heure où une partie du monde bascule dans l'extrême droite et se laisse séduire par des régimes autoritaires, célébrer Pétain est d'autant plus inadmissible.

Quand bien même l'Elysée tente un rétropédalage, la simple déclaration du Président de la République constitue en soi une inadmissible tentative de réhabilitation.

En mémoire de toutes les victimes de la Shoah, en mémoire des résistants et des Justes parmi les Nations, pour l'honneur de la France, nous appelons à un :

Rassemblement citoyen contre toute tentative de réhabilitation de Philippe Pétain

samedi 10 novembre à 16h, 

Place de la Libération à Nice.  


Fraternellement,

L'équipe de "Tous citoyens ! "

mercredi 7 novembre 2018

La lutte contre l'habitat indigne : l'affaire de tous

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !"

La lutte contre l'habitat indigne : l'affaire de tous


Le bilan ne cesse de s'alourdir à Marseille où une sixième victime a été découverte sous les gravats. À l'heure où beaucoup d'incertitudes subsistent, trois points sont connus de tous :

1. Il y a bien une spécificité Marseillaise où l'habitat indigne et la pauvreté sont plus fortes que dans le reste du pays. Ces immeubles étaient signalés et théoriquement suivis. L'enquête établira les culpabilités immédiates mais c'est l'ensemble des décideurs locaux, passés comme présents, qui portent une part de responsabilité.

2. Si la situation marseillaise est critique, chaque grande ville a ses logements insalubres. La Fondation Abbé Pierre tente depuis longtemps de dresser une cartographie des taudis en France. A chacun de se mobiliser localement pour faire pression sur sa mairie et demander un état des lieux précis de l'habitat indigne et des moyens mis en oeuvre pour l'éradiquer.

L'association "Tous citoyens !" demande à cet effet à la Ville de Nice de faire toute la transparence sur l'habitat indigne dans notre ville : état des lieux précis, publics concernés, mesures déjà prises et à venir.

3. Prendre des arrêtés de péril et d'insalubrité ne suffit pas. Il faut produire encore et toujours plus de logements à un coût abordable. Il faut impérativement faire respecter les 25 % de logements sociaux de la loi SRU. Le gouvernement doit faire de la lutte contre le mal logement une priorité nationale et tout mettre en oeuvre pour obtenir des résultats concrets.

Au-delà de ce constat, dans l'attente d'une réponse précise de la Ville de Nice et dans l'espoir d'une prise de conscience de chacun, nous exprimons nos condoléances pour les familles et les proches des victimes, notre tristesse pour Marseille, notre solidarité avec les personnes relogées et avec l'ensemble des personnes devant vivre, en France, dans un habitat indigne.

mardi 6 novembre 2018

Mineurs isolés : appel aux dons !

Bonjour,

Ils s'appellent Omour, Mamadou, Mohamed ou Benjamin. Ils ont fui la guerre, les conflits ethniques, le travail forcé ou les violences familiales. Tous ont mis plus d'un an à venir en France. La plupart a subi des sévices en Libye, des traversées de la méditerranée traumatisantes. A leur arrivée et après une première mise à l'abris, tous ont été jeté à la rue par l'Aide Sociale à l'Enfance car ils ne pouvaient, seuls, prouver leur minorité. 

Hébergés chez des bénévoles, reconnus mineurs par le tribunal pour enfant et placés en foyer, ils sont désormais protégés, apprennent le français et bénéficient, pour beaucoup, d'une formation professionnelle. 


Lorsque notre association prend en charge un mineur, la première des choses est de lui donner à manger et d'installer un climat de confiance. Vient ensuite une série de dépenses plus ou moins importantes : téléphones à 15 €, recharges téléphoniques à 5 €, frais médicaux, vêtements (même si nous privilégions toujours la récupération), produits d'hygiène, etc. Mais notre principale difficulté consiste à faire venir les actes de naissances originaux du pays pour prouver la minorité de ces jeunes exilés : l'envoi de l'acte coûte entre 45 et 60 €.

"Tous citoyens !" ne bénéficie d'aucune subvention et notre action est aujourd'hui en péril car nous ne parvenons plus à couvrir ces dépenses. Plusieurs bénévoles ont fait des avances de frais que nous ne pouvons pas rembourser. Nous ne pourrons plus faire venir les actes de naissances des prochains mineurs que nous prendrons en charge.
Nous faisons donc appel à vous pour continuer à aider les mineurs isolés étrangers à faire valoir leurs droits.

Il n'y a pas de petit don et chaque somme versée sera utile pour changer la vie de ces jeunes et leur offrir, enfin, un avenir.

Pour faire un don, cliquez ici.

Fraternellement,



Cathy, Fabienne, Marie-Sophie, Yohann et toute l'équipe de "Tous citoyens !"

samedi 3 novembre 2018

Appel à solidarité : un toit pour Cynthia, étudiante à la rue

Bonjour,

Cynthia est une étudiante ivoirienne qui voit sa vie basculer dans la précarité. Inscrite en école de commerce et non boursière, elle doit, comme beaucoup de jeunes, travailler pour payer ses études. Mais un problème administratif (immatriculation à la sécurité sociale) l'empêche de signer les contrats de travail qu'elle décroche. Elle se retrouve sans revenu, incapable de payer un loyer.

Elle est actuellement hébergée chez un bénévole mais sera à la rue à partir de demain, dimanche 4 novembre au soir. Elle est aidée dans ses démarches administratives qui devraient se régler rapidement. Dans l'attente, nous recherchons un hébergement à partir de dimanche. 

Il n'y a aucune obligation de durée et chaque nuit au chaud lui évitera la rue.

Fraternellement,

Pour "Tous citoyens !"

David Nakache

06.62.26.67.35

vendredi 2 novembre 2018

LIBERTÉ ET RELAXE POUR LES 7 DE BRIANÇON



COMMUNIQUE
SOLIDARITE PARTOUT

Les citoyens et les organisations solidaires des Alpes-Maritimes qui œuvrent ensemble pour le respect des droits fondamentaux des personnes, en particulier des plus vulnérables, les personnes migrant.e.s, affirment leur total soutien aux 4 + 3 citoyens de Briançon poursuivis à Gap, le 8 novembre, et s’associent pleinement à leur devoir de résistance.

D’une frontière l’autre dans l’arc alpin, dans les Hautes-Alpes comme dans les Alpes-Maritimes, et ailleurs en France, le gouvernement français ne saurait faire oublier que les pouvoirs publics bafouent ces droits tous les jours, ainsi que le soulignent les multiples rapports d’organismes officiels et d’associations nationales et internationales, suite à des veilles et des enquêtes (cf. les liens ci-dessous *).

Nous continuerons toutes et tous de lutter contre ce scandale permanent. La solidarité n'a pas de frontière.

A l’heure où les activistes d’extrême droite qui encouragent la haine et le rejet ne sont pas poursuivis, et sont donc implicitement protégés, nous appelons à une présence forte et ferme


le 8 novembre à 8 H à GAP

Adresse infos COVOITURAGE, départs de la ROYA, de NICE,


Nous appelons à signer la pétition :
https://www.lacimade.org/agir/nos-petitions/liberte-et-relaxe-pour-les-7-de-briancon/ et à la diffuser,
ainsi qu’à participer et diffuser cet appel à dons :
https://www.gofundme.com/liberte-pour-les-7-de-briancon
Page Facebook du comité de soutien : https://www.facebook.com/soutien3plus4db/
Site du comité de soutien : https://www.relaxepourles3plus4.fr/

En solidarité,

SOMICO 06 : AID - Artisans du monde 06 - ATTAC France - Citoyens solidaires 06 – Collectif citoyen Bevera - Défends Ta Citoyenneté ! – FCPE 06 – FSU 06 - Ligue des Droits de l’Homme Paca (LDH) - Mouvement de la Paix 06 - MRAP 06 – Planning familial 06 - RESF 06 - Roya Citoyenne – Solidaires 06 - Syndicat des Avocats de France (SAF) – Vallées solidaires 06

Ainsi que : Alternatives et Autogestion 06 - Cimade 06 - Ensemble ! 06 – FI 06 - Habitat et Citoyenneté - NPA 06 - Parti de gauche 06 - PCF 06 – Tous citoyens ! –

*Réf. :
- Avis de la CNCDH la situation des personnes migrantes à la frontière franco-italienne : missions dans les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes - mars-avril 2018 - adoption à l'unanimité :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037132534&dateTexte=&categorieLien=id
- Synthèse de mission d’observation d’AIF, février 2017, « Des contrôles aux confins du droit » :
https://amnestyfr.cdn.prismic.io/amnestyfr%2F97f9ee3c-f7f6-4549-bf7d-d04483c7ec01_aif_synthese_mission+a+la+frontiere+franco-italienne_2017_fr+.pdf
- Décision du Défenseur Des Droits n°2018-100 du 25/4/18, sur le renvoi des mineurs non accompagnés en Italie : http://www.infomie.net/IMG/pdf/decision_2018-100_anonymisee_2_.pdf
- MSF et al. « France-Italie : violations des droits des migrants à la frontière », Juillet 2018 :
https://www.msf.fr/actualites/france-italie-violations-des-droits-des-migrants-a-la-frontiere    et al.


mardi 23 octobre 2018

Mineurs isolés étrangers : M. Ginésy, réagissez !

Bonjour,

Mamadou, 15 ans et demi, jeté à la rue il y a un mois par l'Aide Sociale à l'Enfance, a été reconnu mineur ce jour par le Tribunal Pour Enfant de Nice.
Il s'agit de la neuvième victoire en neuf recours déposés par des jeunes exilés aidées par l'association "Tous citoyens !" depuis le mois de janvier. C'est donc la neuvième fois que l'Aide Sociale à l'Enfance a été désavouée par la justice, la neuvième fois en un an que l'Aide Sociale à l'Enfance des Alpes-Maritimes est contrainte par la justice à protéger un jeune qu'elle a remis à la rue sans ressource et sans accompagnement. M. Ginésy, réagissez !

Il est plus que temps de revoir les conditions d'évaluation de minorité dans le département. En effet, l'Aide Sociale à l'Enfance ne respecte pas la législation qui prévoit que "le doute bénéficie à l'intéressé" et, si le jeune n'a pas sur lui l'original de son acte de naissance, il est remis à la rue sans ressource et sans accompagnement.
Comment imaginer qu'un jeune, rançonné à chaque étape de sa migration, arrêté et battu en Libye, ayant tenté la traversée de la méditerranée en zodiac avant d'être secouru en mer ait pu conserver sur lui, intact, un acte de naissance original ?
Pourquoi ce que fait notre association, à savoir héberger le jeune exilé et faire venir l'original de son acte de naissance par des proches restés au pays, n'est pas fait par le Département 06 ? Les textes précisent pourtant qu'il revient à l'Aide Sociale à l'Enfance de "mener les investigation" pour établir la situation du jeune !


Dans l'attente, c'est encore une fois la solidarité citoyenne qui a fait le travail du Département 06. Un grand merci aux bénévoles qui ont nourri et logé Mamadou pendant un mois et à Maître Mireille Damiano qui a plaidé ce matin.

Mamadou, lui, a déjà commencé à suivre assidûment ses cours de français et veut devenir carreleur... et surtout vivre libre.

Fraternellement,

L'équipe de "Tous citoyens !"

06.62.26.67.35

Appel à solidarité : un toit pour Mamadou, 13 ans, et son père Aboubacar

Bonjour,

Aboubacar et son fils de 13 ans, Mamadou, sont une famille guinéenne de demandeurs d'asile. Mais ils ne sont pas prioritaires pour obtenir une place en foyer et ont dormi plusieurs semaines à la rue. 

Nous avons inscrit Mamadou au collège Ségurane à Nice, à la cantine et à l'aide au devoir (merci à la Semeuse). 

Ils ont reçu des habits (merci au Secours Populaire) et Mamadou prend sa douche le matin chez l'une de nos bénévoles.

Mamadou et son père sont hébergés depuis trois semaines chez des particuliers (merci Nice Matin qui a relayé notre appel).

Nous recherchons désormais un hébergement à compter de lundi 22 octobre sans quoi Mamadou et son père devront retourner dormir dehors.

Il n'y a pas d'obligation de durée, chaque nuit au chaud leur évitera la rue.

Fraternellement,

L'équipe de "Tous citoyens !"

Contact : Cathy 06.68.67.06.95