mercredi 5 septembre 2018

Fournitures scolaires : appel aux dons !

Bonjour,

Comme l'an passé, "Tous citoyens !", RESF et le PCF 06 organisent une collecte solidaire de fournitures scolaires. Nous avons commencé la distribution samedi 1er septembre mais les familles étaient si nombreuses que l'ensemble des dons est parti en une heure à peine.

Nous lançons en conséquence un appel aux dons en ligne. Chaque somme versée, qu'elle soit de 5 € ou de beaucoup plus contribuera à fournir aux enfants vivant en grande précarité le minimum nécessaire pour la rentrée scolaire. Pour faire un don en ligne, cliquez ici.


Vous pouvez également apporter des fournitures (neuves ou non utilisées) au local du PCF 06, au 6 rue Balatchano à Nice, du 3 au 7 septembre, de 10h à 12h. Nous organiserons les prochaines distributions, en fonction des dons récoltés, mercredi 5 et samedi 8 septembre de 14 à 17h, toujours à la même adresse.

En vous remerciant par avance,

Fraternellement,

L'équipe de "Tous citoyens !"

mardi 4 septembre 2018

Mineurs isolés : M. Ginesy, qu'allez-vous faire de ce million d'euros ?

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" : 

Mineurs isolés : M. Ginésy, qu'allez-vous faire de ce million d'euros ?


La situation des Mineurs Non Accompagnés (ou Mineurs Isolés Étrangers, selon la terminologie employée) dans les Alpes-Maritimes est critique. 

Notre association a rendu public, en mars derniers, Six propositions pour un accueil digne des mineures isolés étrangers dans les Alpes-Maritimes, pointant les carences sociales et médicale et les manquements au droit que subissent ces jeunes exilés en détresse et proposant des solutions concrètes correspondantes.

Nos proposition ont été confirmées par la décision du Défenseur des Droits sur la situation des mineurs dans le 06 et reprises par la CNCDH dans ses recommandations sur la situation à la frontière franco-italienne. Mais le Président du Département 06 est resté sourd à nos alertes et a toujours refusé de recevoir les associations œuvrant au quotidien auprès des mineurs.

Le gouvernement, par son arrêté du 23 juillet 2018, publié au J.O. le 5 août 2018, fixe le montant du financement exceptionnel de l'Etat pour la prise en charge des mineurs non accompagnés confiés à l'aide sociale à l'enfance par département.

Le Département des Alpes-Maritimes va percevoir 1 176 000 € de compensation de l'Etat. Que va-t-il en faire ? Quel sera l'usage et la répartition de cette somme ?

M. Ginesy, les conditions de mise à l'abris des mineurs isolés avec passage obligatoire au commissariat sont indignes et non adaptées, leur évaluation de minorité par vos services ne sont pas conformes à vos obligations légales, la gestion des foyers accueillant ces mineurs et leur accompagnement est déplorable. Le nouveau foyer de Valbonne accueille une centaine de jeunes avec un personnel non qualifié, dans des conditions de tensions extrêmes et propices à tous les débordements. Qu'allez-vous faire de ce million d'euros ?

Nous demandons que le Département des Alpes-Maritimes ouvre enfin une concertation large avec l'ensemble des acteurs institutionnels et associatifs accompagnant les mineurs isolés. Nous demandons que la plus grande transparence soit faite sur l'usage du financement exceptionnel de l'Etat d'un million d'euros. 

La prise en charge de mineurs isolés ayant, pour la grande majorité, subis des sévices dans les camps libyens et vécu le traumatisme de la migration et de la traversée de la méditerranée dans des conditions terribles méritent un minimum d'humanité et le respect du droit. Les deniers publics ne sauraient être dépensés sans que les citoyens ne puissent en être informés.

Association "Tous citoyens !"

mercredi 29 août 2018

Quand l'action citoyenne fait triompher le droit

Un préfet condamné à deux reprises pour atteintes au droit d'asile et à deux reprises pour atteintes à la protection de l'enfance, la Ville de Nice condamnée pour atteinte à la liberté de culte, ses arrêtés anti drapeaux étrangers, anti-mendicité et anti-bivouacs cassés, les villes de Cannes, Villeneuve-Loubet, Cagnes-sur-Mer, Fréjus condamnées pour atteintes aux libertés individuelles, etc. : dans les Alpes-Maritimes plus qu'ailleurs de nombreuses atteintes au droit sont le fait des pouvoirs publics eux-mêmes, pourtant garants de l'ordre public. 

A chaque fois, ce sont des citoyens qui se sont élevés contre ces atteintes aux libertés fondamentales et qui ont fait triompher le droit. Envers et contre des élus censés les représenter, envers et contre le représentant de l'Etat, ils sont devenus les derniers défenseurs des droits, les derniers remparts pour défendre les libertés individuelles. 

"Tous citoyens !" souhaite revenir sur le rôle et l'importance de l'action citoyenne et permettre de réfléchir collectivement sur ses multiples conséquences. 

Nous avons le plaisir de vous inviter à un café débat sur le thème : 

Quand l'action citoyenne fait triompher le droit

Lundi 17 septembre à 18h30 

au Théâtre des Loges, 18 av Thiers à Nice

Avec la participation de :

Mireille Damiano (Syndicat des Avocats de France)

Henri Busquet (Ligue des droits de l'Homme) 

et Jean-Christophe Picard (Anticor).

Un repas est prévu (formule à 10€) pour ceux qui souhaitent prolonger le débat dans la convivialité, merci de prévenir de votre présence.

lundi 27 août 2018

Fournitures scolaires : ils comptent sur nous, nous comptons sur vous !

Bonjour,

L’école est le lieu d’accueil, d’apprentissage et de partage indispensable au développement des enfants. De plus en plus de familles ont des difficultés à acheter tout le matériel demandé.

Le Réseau Education Sans Frontière, le Parti Communiste des Alpes-Maritimes et l'association "Tous citoyens !" organisent, comme l'an passé, une collecte et des distributions solidaires de fournitures scolaires.

Ils comptent sur nous, nous comptons sur vous !

Fraternellement

RESF 06 - PCF 06 - Tous citoyens !



lundi 13 août 2018

Pétition pour l'ouverture du port de Nice à l'Aquarius et aux bateaux portant secours aux réfugiés

L'Aquarius est à nouveau à la recherche d'un port d'accueil sûr.

S.O.S. Méditerranée a lancé un appel aux pays européens, les appelant à la responsabilité, au respect du droit maritime et du devoir de secours.

La France doit répondre à cet appel, faire preuve d'humanisme et accueillir l'Aquarius.

Nice est l'un des ports d'accueil de taille suffisante les plus proches.

Nous demandons l'ouverture du port de Nice à l'Aquarius et aux autres bateaux portant secours aux réfugiés."

Pour signer la pétition en ligne, cliquez ici.

Association "Tous citoyens !"

vendredi 3 août 2018

L'eau pour toutes et tous à Nice

L'eau pour toutes et tous à Nice !

La Ville de Nice a coupé l'eau de la fontaine de la Place du Pin pour éloigner les SDF, prétextant d'une demande de commerçants du quartier en raison des nuisances que leur présence provoquerait. En réalité, la très grande majorité des commerçants et restaurateurs sont opposés à cette fermeture et demandent simplement des mesures accrues de propreté et de sécurité.

On éloigne les pauvres, on ne combat pas la pauvreté. 

L'eau, c'est la vie. Couper l'accès à l'eau potable est inacceptable. Il ne s'agit de pas de positionnement politique mais du respect des conditions minimales d'existence.

Nous sommes, de plus, en alerte canicule et il est fortement recommandé à tous de s'hydrater au maximum. Couper l'accès à l'eau potable durant une alerte canicule, quel que soit le prétexte, est un acte irresponsable, contraire à la santé publique et à l'intérêt général.

Nous, riverains, associations, partis, syndicats, demandons :

- Le rétablissement en urgence de l'eau potable pour tous partout dans la ville

- La fin des mesures discriminatoires prises à l'encontre des SDF (arrêté anti-mendicité, mobilier urbain anti-SDF, insuffisance programmée des places d'hébergement d'urgence, suppression progressive des toilettes et douches publiques gratuites, etc.) et, au contraire, une réelle concertation et des mesures concrètes pour assurer des conditions d'existences dignes aux personnes en grande précarité à Nice : SDF (notamment les femmes), Roms, travailleurs pauvres, personnes âgées précaires, etc. 

Nous demandons également au Maire de Nice de bien vouloir nous recevoir pour faire toute la lumière sur ces mesures discriminatoires et œuvrer de façon constructive à l'amélioration des conditions de vie des personnes en grande précarité à Nice.

Enfin, nous demandons au Préfet des Alpes-Maritimes de faire respecter les mesures de santé publique en cas de canicule partout dans le département : à Nice comme ailleurs et sans aucun délai.

Premiers signataires : Les Amis de la liberté, Attac 06, Café suspendu Nice, la CGT 06, Convergence Services Publics, EELV 06, Ensemble ! Nice, France Insoumise, France Insoumise Migrants et Réfugiés, la FSU 06, Génération-s 06, la LDH section Nice, le Mouvement pour la paix 06, le MRAP, le NPA 06, Nice au Cœur, le PCF 06, le PS 06, le Parti de Gauche 06, RESF 06, le SAF Section Nice, Solidaires 06, Tous citoyens !

vendredi 13 juillet 2018

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" : "L'eau potable pour tous à Nice"

Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" :

"L'eau potable pour tous à Nice"


"La Ville de Nice a coupé l'eau de certaines fontaines pour éloigner les SDF en raisons des nuisances que leur présence provoquerait.

A Nice, il n'y a pas de toilettes ni de douches publiques gratuites que les SDF pourraient utiliser. On leur retire tout moyen de conserver un minimum d'hygiène, puis on prétexte de leur saleté pour les éloigner.

A Nice, les parcs sont grillagés et fermés la nuit. Des bancs publics ont des accoudoirs centraux pour que l'on ne puisse pas s'y allonger.

La Ville de Nice a pris un nouvel arrêté anti-SDF les chassant du centre ville pour que la misère ne soit pas visible sur les photos souvenirs des touristes.

On éloigne les pauvres, on ne combat pas la pauvreté. Tenter de sélectionner la population du centre ville, mener des actions de discrimination répétées à l'encontre d'un groupe donné, cela porte un nom : la ségrégation sociale.

L'eau, c'est la vie. Couper l'accès à l'eau potable est inacceptable. Il ne s'agit de pas de positionnement politique ni même de solidarité avec les plus démunis, il s'agit du respect des conditions minimales d'existence.

Le ministère de la santé a lancé le plan canicule 2018, préconisant à tous de s'hydrater. La Ville de Nice, par cet acte indigne porte atteinte à la santé publique.

Le maire de Nice doit réagir et revenir à la raison. Le Préfet des Alpes-Maritimes doit intervenir pour faire rétablir l'accès à l'eau potable partout dans la ville.

S'ils ne le font pas, nous, citoyens, mettrons tout en oeuvre pour rétablir l'accès à l'eau potable pour tous à Nice."

L'association "Tous citoyens !