mardi 21 novembre 2017

Communiqué de presse : Transfert du Centre de Rétention Administrative à l'hôpital Saint Roch

Communiqué de presse : 

"Transfert du Centre de Rétention Administrative à l'hôpital Saint Roch : transparence et concertation"

"Le 19 juillet dernier nous avons lancé une pétition pour l'ouverture de l'ancien hôpital Saint Roch de Nice aux réfugiés, pétition qui a rapidement recueilli près de 2000 signatures et plus de 300 commentaires de soutien (lire ici).

La logique est simple : aucune prise en charge sociale n'est prévue pour les demandeurs d'asile arrivant dans les Alpes-Maritimes jusqu'à leur rendez-vous en préfecture, rendez-vous souvent fixé à plus de deux mois. Les autorités renvoient ces demandeurs vers le 115 et les structures d'hébergement d'urgence existantes. Or ces structures sont déjà sous-dimensionnées pour l'accueil des SDF et chaque fois que notre association a accompagné des demandeurs d'asile dans ces foyers, ce sont des SDF qui ont dormi à la rue. Nous refusons d'entretenir la concurrence dans la misère. Nous avons donc demandé l'ouverture de locaux adaptés spécifiquement réservés aux demandeurs d'asiles, majeurs, mineurs isolés, familles.

Les locaux de l'hôpital Saint Roch étant très majoritairement vacants et ce site ayant une superficie de 29 900 m2, il est impératif, compte tenu de la pénurie de foncier sur Nice, de leur redonner une utilité sociale.

Notre pétition restant sans réponse, nous avons écrit au Maire de Nice et au Directeur du CHU de Nice le 7 août 2017 qui nous ont tous deux répondu en se renvoyant la balle et en bottant en touche, nous expliquant que ce lieu historique de soin et d'hospitalité serait désormais dédié à la sécurité.

La Ville de Nice a peu à peu dévoilé son projet de "centre de sécurité intérieure" regroupant police municipale, centre de supervision urbain et police nationale, mais, à l'évidence, ce projet ne couvre pas les 29 900 m2 vacants du site.

Le conseil municipal a voté le 13 novembre 2017 une délibération renvoyant à une convention signée entre l'Etat et la Ville de Nice qui, elle, prévoit également le transfert du Centre de Rétention Administrative (CRA).

Étrangement, la Ville de Nice n'a pas communiqué sur ce sujet alors que ce transfert justifie peut-être l'utilisation de la totalité de l'espace disponible sur le site.

Nous nous étonnons de l'absence de communication de l'Etat et de la Ville de Nice sur un sujet aussi sensible et aussi important que le transfert du Centre de Rétention Administrative.

Les Centre de Rétention Administrative sont les lieux où l'on enferme les étrangers en situation irrégulière dans l'attente de leur reconduite à la frontière. Mais la France y enferme également des enfants accompagnant leurs parents. La Cours Européenne des Droits de l'Homme a jugé cette pratique "inhumaine et dégradante" et a condamné la France à plusieurs reprises. De nombreux observateurs associatifs, des élus ou le Défenseur des droits ont protesté devant les conditions d'accueil indignes de ces centres.

Le CRA de Nice n'accueille pour l'instant que les hommes, les femmes et les enfants étant envoyés au centre de rétention de Marseille. Ses locaux sont exigus, vétustes et non adaptés à la mission qui est la sienne. Son transfert peut constituer une amélioration notable des conditions de rétention mais il peut également être l'occasion d'une modification de ses prérogatives et amener à la rétention d'enfants à Nice.

Indépendamment du débat national sur l'existence même des centres de rétentions et sans présager du caractère positif ou négatif de ce transfert, l'association "Tous citoyens !" demande à ce que la plus grande transparence soit faite sur ce sujet.

Nous demandons à ce que les associations de défense des libertés fondamentales puissent avoir accès à ce dossier et que les citoyens niçois et azuréens soient informés sur ce transfert et sur ses conséquences.

Nous invitons en conséquence le Préfet des Alpes-Maritimes et le Maire de Nice à la transparence et à la concertation et à faire rapidement la lumière sur le transfert du Centre de Rétention Administrative de Nice sur le site de l'hôpital Saint Roch."

L'association Tous citoyens !

mercredi 25 octobre 2017

L’Afrique noire est-elle mal partie ?

Après nos derniers débats citoyens sur la désobéissance civile ou la vulnérabilité des personnes âgées, nous reviendrons en novembre sur les questions internationales.

En 1962 René Dumont annonçait que "l’Afrique Noire" était "mal partie". 

60 ans après les indépendances, de nombreuses questions se posent encore. Passé colonial, néocolonialisme libéral, corruption et absence de démocratie locale, question migratoire... les enjeux sont multiples et le choix des mots fait lui-même débat : Émancipation ? Développement ? Co-développement ? 

L’association Tous Citoyens a le plaisir de vous inviter à un café-débat sur le thème : 

« L’Afrique noire est-elle mal partie ? »

Le vendredi 3 novembre à 18h30 

au Théâtre des Loges, 18 avenue Thiers à Nice

Avec la participation de Richard Desserme 

et Khadidja Guebache-Mariass

(enseignante à l'université de Nice et doctorante en anthropologie politique)

Le débat, ouvert, sera également l'occasion pour d'autres associations et partenaires de présenter leurs actions et projets liés au développement de l'Afrique.

Venez nombreuses et nombreux !

mercredi 11 octobre 2017

Vieillir dans les Alpes-Maritimes, vulnérabilité et dépendance

Loin de l'image carte postale de la retraite dorée sur la Côte d'Azur ou de la silver économie comme avenir du développement économique local, de plus en plus de personnes âgées vivent dans des conditions de plus en plus précaires. 

Nourriture, soins, logement, chaque étape du quotidien devient une lutte et les personnes âgées sont chaque années plus nombreuses à venir aux restaurants du cœur, au secours populaire ou au secours catholique.

Entre pauvreté, précarité et vulnérabilité la situation des personnes âgées pèse également sur leur entourage. Garantir le maintien à domicile ou au contraire trouver une place d'EPHAD relève ici du parcours du combattant.

Après nos débats sur la prévention de la récidive en prison, la sortie des réseaux de prostitution ou la désobéissance civile, l'association "Tous citoyens !" a le plaisir de vous inviter à un café débat organisé dans le cadre du Forum Social Départemental, sur le thème : 

"Vieillir dans les Alpes-Maritimes, vulnérabilité et dépendance"

samedi 14 octobre à 16h30 

au Théâtre des Loges, 18 avenue Thiers à Nice 

avec la participation 

de Katy Lorenzi, aide soignante à domicile

Aurore Perrissin, assistante sociale polyvalente,

et Marlène Ellena, secrétaire générale CGT des retraité(e)s 06

Venez nombreux !

mercredi 6 septembre 2017

Ils ont besoin de nous !

L'association Tous citoyens ! se joint au PCF des Alpes-Maritimes et au Réseau Education Sans Frontières 06 pour organiser une collecte de fournitures scolaires pour les enfants de familles sans papier et demandeurs d'asile.

Commençons cette rentrée par un geste de solidarité !


dimanche 27 août 2017

L'équipage du C-Star quitte le navire !

Communiqué de presse de "Tous citoyens !" : 

"L'équipage du C-Star quitte le navire ! 

D'après les premières informations qui nous sont transmises, les identitaires ont gagné Malte et sont rentrés chez eux, mettant fin à leur abjecte et lamentable mission.

C'est une victoire car les actions des citoyens des deux rives de la méditerranée ont montré que la route leur serait barrée où qu'ils aillent.

Mais cette victoire n'est que partielle car d'autres opérations de ce type sont annoncées et qu'aucune prise de position officielle des autorités françaises (locales et nationales) ou européennes n'est venue mettre une fin de non recevoir à ces tentatives.

Nous adressons un grand merci à l'ensemble des citoyennes et citoyens qui ont répondu à appel.

Notre pétition a recueilli plus de 2000 signatures en moins de deux jours !

Ensemble, nous avons contribué à démontrer que Nice, déjà douloureusement meurtrie par la haine, refusait de devenir un bastion de l'extrême droite, de la xénophobie et de la haine de l'autre.

Ensemble, restons vigilants et mobilisés !"

samedi 26 août 2017

Non au C-Star à Nice : signez la pétition !

"Le C-STAR, bateau des identitaires voulant empêcher les réfugiés d’atteindre les côtes européennes, envisage de mouiller dans le port de Nice.
Nous refusons que Nice devienne la base arrière d'une entreprise raciste et mortifère.
Nous refusons que, ce faisant, Nice fasse honte à la France et à l’Europe.
Nous demandons au Préfet des Alpes maritimes, à la Capitainerie du port de Nice, à la Chambre de Commerce et d'Industrie (qui gère le port) et à la Métropole Nice Côte d’Azur (qui en est propriétaire) d’empêcher le C-STAR de s'installer dans le port de Nice.
Nous appelons les citoyennes et citoyens niçois et azuréens à se mobiliser. Et si les autorités ne font pas le nécessaire et que le C-STAR tente d'accoster à Nice, nous serons prêts.
Nous ne pouvons pas accepter que ce bateau, qui représente la haine de l’autre et la xénophobie s'installe dans la 5ème ville de France, Nice, ville ouverte et cosmopolite, déjà douloureusement meurtrie par la haine."

Pour signer la pétition, cliquez ici.

En comptant sur votre soutien et votre participation,

Fraternellement,
L'équipe d'animation de Tous citoyens !

Nice Matin : Vague citoyenne contre le bateau anti-migrants

Nice Matin 26.08.2017