mercredi 3 janvier 2018

"Mineurs isolés : quels sont leurs droits ? Comment les aider ?" suivi de l'Assemblée Générale de Tous citoyens !

La situation des mineurs isolés étrangers en France est critique.

Depuis plusieurs mois l'association "Tous citoyens !" accompagne des mineurs isolés, à Nice, dans leurs démarches pour obtenir la protection de l'enfance.


De nombreuses citoyennes et de nombreux citoyens sont prêts à aider, selon leurs disponibilités, mais se demandent comment faire. Et se pose avant tout la question du cadre légal, de ce qui devrait être fait par les pouvoirs publics, de ce que l'on peut faire légalement ou non à son propre niveau.

Pour répondre à ces questions, nous vous invitons à un échange citoyen autour du thème : "Mineurs isolés : quels sont leurs droits ? Comment les aider ?"


Cet échange sera suivi, pour toutes et celles et tous ceux qui souhaitent y participer, de l'assemblée générale annuelle de notre association. Nous y évoquerons nos actions à venir et choisirons les thèmes de nos cafés-débats pour le premier semestre 2018.

"Mineurs isolés : quels sont leurs droits ? Comment les aider ?"

Suivi de l'Assemblée Générale annuelle de Tous citoyens !
Lundi 15 janvier à 18h30
Au Théâtre des Loges, 18 av Thiers à Nice

Venez nombreuses et nombreux !

jeudi 21 décembre 2017

Parrainage des jeunes en service civique à l'invitation d'Unis-Cité

L'association Tous citoyens ! a été invitée par Unis-Cité Nice pour le parrainage de volontaires en service civique.


Ces jeunes sont aux prises avec l'ensemble des difficultés sociales que nous rencontrons dans nos villes en participant aux projets menés par Unis-Cité comme Mediaterre ou Familles en harmonie et en aidant deux jours par semaine des associations dans des actions de solidarité (Armée du Salut, Médiation Cité, Forum Jorge Semprun, l'Association des Paralysés de France, etc.)

Ce parrainage fut l'occasion d'un très bel échange sur le sens de l'engagement et le rôle du citoyen. Nous avons abordé des questions sensibles comme le non accueil des réfugiés et des mineurs isolés mais aussi la radicalisation ou le terrorisme, sans tabou, sans détours, mais avec une réelle écoute mutuelle.

Un grand merci à la dynamique équipe d'Unis-Cité Nice et un bel avenir à tous ces jeunes qui ont, dans leurs mains, notre avenir commun !





D.U.P. En-nour : pour que cessent les atteintes à la liberté de culte à Nice

M. Le Commissaire enquêteur
Maison des projets 
14 rue d’Italie
06000 Nice 


Objet : Enquête préalable à la DUP sur les équipements multiservices du 1 avenue Pontremoli à Nice


L’association Tous citoyens œuvre pour le vivre ensemble à Nice et se déclare opposée à la Déclaration d’Utilité Publique déposée par la Ville de Nice (arrêt préfectoral du 13.10.2017).

Si cette D.U.P. vise officiellement à installer de nouveaux services pour les Niçois (crèche, espace de co-working), sa finalité véritable est l’expropriation de l’Institut Niçois En-nour et constitue une atteinte grave et répétée à la liberté de culte.

Nous rappelons que la France est une République laïque et respecte toute les croyances (article 1er de la Constitution). La laïcité garantit à chacun la liberté de conscience (c'est à dire la liberté de croire ou de ne pas croire) et le libre exercice du culte dans le respect de l'ordre public (article 1er de la loi de 1905).

Nous rappelons également que la Ville de Nice a déjà été condamnée par l'arrêt du conseil d'État du 30 juin 2016 concernant l'Institut Niçois En-nour. Cet arrêt stipule que la Ville de Nice s'est livrée à "une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale" qu'est la liberté de culte. 

Nous rappelons que les locaux disponibles dans le quartier pour installer un espace de co-working et même une crèche ne manquent pas. De plus, il est anormal que la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur aient lancé l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var sans prévoir de crèches alors que ce projet a vocation à attirer de nombreux actifs et à être tout à la fois un lieu d’activité économique et un lieux de vie.

Enfin, puisque la finalité véritable de cette D.U.P. est l’expropriation de l’Institut En-nour, comme le démontrent les multiples interventions dans la presse du Maire de Nice, nous rappelons que si nous devons tous lutter contre la propagation du djihadisme en France, aucun élément probant attestant de radicalisation ou de promotion de doctrines fondamentalistes par cet institut n'a été avancé. Le Préfet avait demandé à l'Institut En-nour de devenir propriétaire des locaux afin d’éviter toute ingérence étrangère, ce qui a été fait.

Nous demandons en conséquence à ce que les Niçois de confession musulmane puissent continuer à exercer librement leur culte au 1 avenue Pontremoli à Nice et que cessent dans notre ville les atteintes répétées à la liberté de culte.

Association Tous citoyens !

mardi 21 novembre 2017

Communiqué de presse : Transfert du Centre de Rétention Administrative à l'hôpital Saint Roch

Communiqué de presse : 

"Transfert du Centre de Rétention Administrative à l'hôpital Saint Roch : transparence et concertation"

"Le 19 juillet dernier nous avons lancé une pétition pour l'ouverture de l'ancien hôpital Saint Roch de Nice aux réfugiés, pétition qui a rapidement recueilli près de 2000 signatures et plus de 300 commentaires de soutien (lire ici).

La logique est simple : aucune prise en charge sociale n'est prévue pour les demandeurs d'asile arrivant dans les Alpes-Maritimes jusqu'à leur rendez-vous en préfecture, rendez-vous souvent fixé à plus de deux mois. Les autorités renvoient ces demandeurs vers le 115 et les structures d'hébergement d'urgence existantes. Or ces structures sont déjà sous-dimensionnées pour l'accueil des SDF et chaque fois que notre association a accompagné des demandeurs d'asile dans ces foyers, ce sont des SDF qui ont dormi à la rue. Nous refusons d'entretenir la concurrence dans la misère. Nous avons donc demandé l'ouverture de locaux adaptés spécifiquement réservés aux demandeurs d'asiles, majeurs, mineurs isolés, familles.

Les locaux de l'hôpital Saint Roch étant très majoritairement vacants et ce site ayant une superficie de 29 900 m2, il est impératif, compte tenu de la pénurie de foncier sur Nice, de leur redonner une utilité sociale.

Notre pétition restant sans réponse, nous avons écrit au Maire de Nice et au Directeur du CHU de Nice le 7 août 2017 qui nous ont tous deux répondu en se renvoyant la balle et en bottant en touche, nous expliquant que ce lieu historique de soin et d'hospitalité serait désormais dédié à la sécurité.

La Ville de Nice a peu à peu dévoilé son projet de "centre de sécurité intérieure" regroupant police municipale, centre de supervision urbain et police nationale, mais, à l'évidence, ce projet ne couvre pas les 29 900 m2 vacants du site.

Le conseil municipal a voté le 13 novembre 2017 une délibération renvoyant à une convention signée entre l'Etat et la Ville de Nice qui, elle, prévoit également le transfert du Centre de Rétention Administrative (CRA).

Étrangement, la Ville de Nice n'a pas communiqué sur ce sujet alors que ce transfert justifie peut-être l'utilisation de la totalité de l'espace disponible sur le site.

Nous nous étonnons de l'absence de communication de l'Etat et de la Ville de Nice sur un sujet aussi sensible et aussi important que le transfert du Centre de Rétention Administrative.

Les Centre de Rétention Administrative sont les lieux où l'on enferme les étrangers en situation irrégulière dans l'attente de leur reconduite à la frontière. Mais la France y enferme également des enfants accompagnant leurs parents. La Cours Européenne des Droits de l'Homme a jugé cette pratique "inhumaine et dégradante" et a condamné la France à plusieurs reprises. De nombreux observateurs associatifs, des élus ou le Défenseur des droits ont protesté devant les conditions d'accueil indignes de ces centres.

Le CRA de Nice n'accueille pour l'instant que les hommes, les femmes et les enfants étant envoyés au centre de rétention de Marseille. Ses locaux sont exigus, vétustes et non adaptés à la mission qui est la sienne. Son transfert peut constituer une amélioration notable des conditions de rétention mais il peut également être l'occasion d'une modification de ses prérogatives et amener à la rétention d'enfants à Nice.

Indépendamment du débat national sur l'existence même des centres de rétentions et sans présager du caractère positif ou négatif de ce transfert, l'association "Tous citoyens !" demande à ce que la plus grande transparence soit faite sur ce sujet.

Nous demandons à ce que les associations de défense des libertés fondamentales puissent avoir accès à ce dossier et que les citoyens niçois et azuréens soient informés sur ce transfert et sur ses conséquences.

Nous invitons en conséquence le Préfet des Alpes-Maritimes et le Maire de Nice à la transparence et à la concertation et à faire rapidement la lumière sur le transfert du Centre de Rétention Administrative de Nice sur le site de l'hôpital Saint Roch."

L'association Tous citoyens !

mercredi 25 octobre 2017

L’Afrique noire est-elle mal partie ?

Après nos derniers débats citoyens sur la désobéissance civile ou la vulnérabilité des personnes âgées, nous reviendrons en novembre sur les questions internationales.

En 1962 René Dumont annonçait que "l’Afrique Noire" était "mal partie". 

60 ans après les indépendances, de nombreuses questions se posent encore. Passé colonial, néocolonialisme libéral, corruption et absence de démocratie locale, question migratoire... les enjeux sont multiples et le choix des mots fait lui-même débat : Émancipation ? Développement ? Co-développement ? 

L’association Tous Citoyens a le plaisir de vous inviter à un café-débat sur le thème : 

« L’Afrique noire est-elle mal partie ? »

Le vendredi 3 novembre à 18h30 

au Théâtre des Loges, 18 avenue Thiers à Nice

Avec la participation de Richard Desserme 

et Khadidja Guebache-Mariass

(enseignante à l'université de Nice et doctorante en anthropologie politique)

Le débat, ouvert, sera également l'occasion pour d'autres associations et partenaires de présenter leurs actions et projets liés au développement de l'Afrique.

Venez nombreuses et nombreux !

mercredi 11 octobre 2017

Vieillir dans les Alpes-Maritimes, vulnérabilité et dépendance

Loin de l'image carte postale de la retraite dorée sur la Côte d'Azur ou de la silver économie comme avenir du développement économique local, de plus en plus de personnes âgées vivent dans des conditions de plus en plus précaires. 

Nourriture, soins, logement, chaque étape du quotidien devient une lutte et les personnes âgées sont chaque années plus nombreuses à venir aux restaurants du cœur, au secours populaire ou au secours catholique.

Entre pauvreté, précarité et vulnérabilité la situation des personnes âgées pèse également sur leur entourage. Garantir le maintien à domicile ou au contraire trouver une place d'EPHAD relève ici du parcours du combattant.

Après nos débats sur la prévention de la récidive en prison, la sortie des réseaux de prostitution ou la désobéissance civile, l'association "Tous citoyens !" a le plaisir de vous inviter à un café débat organisé dans le cadre du Forum Social Départemental, sur le thème : 

"Vieillir dans les Alpes-Maritimes, vulnérabilité et dépendance"

samedi 14 octobre à 16h30 

au Théâtre des Loges, 18 avenue Thiers à Nice 

avec la participation 

de Katy Lorenzi, aide soignante à domicile

Aurore Perrissin, assistante sociale polyvalente,

et Marlène Ellena, secrétaire générale CGT des retraité(e)s 06

Venez nombreux !

mercredi 6 septembre 2017

Ils ont besoin de nous !

L'association Tous citoyens ! se joint au PCF des Alpes-Maritimes et au Réseau Education Sans Frontières 06 pour organiser une collecte de fournitures scolaires pour les enfants de familles sans papier et demandeurs d'asile.

Commençons cette rentrée par un geste de solidarité !