mercredi 6 septembre 2017

Ils ont besoin de nous !

L'association Tous citoyens ! se joint au PCF des Alpes-Maritimes et au Réseau Education Sans Frontières 06 pour organiser une collecte de fournitures scolaires pour les enfants de familles sans papier et demandeurs d'asile.

Commençons cette rentrée par un geste de solidarité !


dimanche 27 août 2017

L'équipage du C-Star quitte le navire !

Communiqué de presse de "Tous citoyens !" : 

"L'équipage du C-Star quitte le navire ! 

D'après les premières informations qui nous sont transmises, les identitaires ont gagné Malte et sont rentrés chez eux, mettant fin à leur abjecte et lamentable mission.

C'est une victoire car les actions des citoyens des deux rives de la méditerranée ont montré que la route leur serait barrée où qu'ils aillent.

Mais cette victoire n'est que partielle car d'autres opérations de ce type sont annoncées et qu'aucune prise de position officielle des autorités françaises (locales et nationales) ou européennes n'est venue mettre une fin de non recevoir à ces tentatives.

Nous adressons un grand merci à l'ensemble des citoyennes et citoyens qui ont répondu à appel.

Notre pétition a recueilli plus de 2000 signatures en moins de deux jours !

Ensemble, nous avons contribué à démontrer que Nice, déjà douloureusement meurtrie par la haine, refusait de devenir un bastion de l'extrême droite, de la xénophobie et de la haine de l'autre.

Ensemble, restons vigilants et mobilisés !"

samedi 26 août 2017

Non au C-Star à Nice : signez la pétition !

"Le C-STAR, bateau des identitaires voulant empêcher les réfugiés d’atteindre les côtes européennes, envisage de mouiller dans le port de Nice.
Nous refusons que Nice devienne la base arrière d'une entreprise raciste et mortifère.
Nous refusons que, ce faisant, Nice fasse honte à la France et à l’Europe.
Nous demandons au Préfet des Alpes maritimes, à la Capitainerie du port de Nice, à la Chambre de Commerce et d'Industrie (qui gère le port) et à la Métropole Nice Côte d’Azur (qui en est propriétaire) d’empêcher le C-STAR de s'installer dans le port de Nice.
Nous appelons les citoyennes et citoyens niçois et azuréens à se mobiliser. Et si les autorités ne font pas le nécessaire et que le C-STAR tente d'accoster à Nice, nous serons prêts.
Nous ne pouvons pas accepter que ce bateau, qui représente la haine de l’autre et la xénophobie s'installe dans la 5ème ville de France, Nice, ville ouverte et cosmopolite, déjà douloureusement meurtrie par la haine."

Pour signer la pétition, cliquez ici.

En comptant sur votre soutien et votre participation,

Fraternellement,
L'équipe d'animation de Tous citoyens !

Nice Matin : Vague citoyenne contre le bateau anti-migrants

Nice Matin 26.08.2017


vendredi 25 août 2017

Pour que le C Star ne mouille pas au port de Nice

Communiqué de presse de l'association "Tous Citoyens !" : "Pour que le C Star ne mouille pas au port de Nice"

"Nous apprenons que le C STAR, bateau des identitaires voulant empêcher les réfugiés d’atteindre les côtes européennes, envisage de mouiller dans le port de Nice.

Nous refusons que Nice devienne la base arrière d'une entreprise raciste et mortifère.

Nous refusons que, ce faisant, Nice fasse honte à la France et à l’Europe.

Nous demandons au Préfet des Alpes maritimes, à la Capitainerie du port de Nice, à la Chambre de Commerce et d'Industrie qui gère le port et à la Métropole Nice Côte d’Azur qui en est propriétaire d’empêcher le C STAR de s'installer dans le port de Nice.

Nous appelons les citoyennes et citoyens niçois et azuréens à se mobiliser. Et si les autorités ne font pas le nécessaire et que le C Star tente d'accoster à Nice, nous serons prêts.

Nous ne pouvons pas accepter que ce bateau, qui représente la haine de l’autre et la xénophobie s'installe dans la 5ème ville de France, Nice, ville ouverte et cosmopolite, déjà douloureusement meurtrie par la haine."

lundi 7 août 2017

Ouverture de l'Hôpital Saint Roch aux réfugiés : lettres ouvertes au Maire de Nice et au Directeur Général du CHU

La pétition en ligne pour l'ouverture de l'hôpital Saint Roch à Nice aux demandeurs d'asile a récolté plus de 1500 signatures (lire ici).

La Ville de Nice a fait avoir, par voie de presse, qu'elle n'était pas encore propriétaire des lieux et que l'hôpital appartenait encore au CHU.

Vous trouverez ci-joint, en conséquences deux courriers adressés ce jour à leur destinataires respectifs : le premier au Directeur Général du CHU, le second au Maire de Nice et Président du Conseil de surveillance du CHU de Nice.



mercredi 2 août 2017

"Un toit pour tous !" Mobilisation face à la dégradation des conditions d’accueil et de prise en charge des demandeurs d’asile dans les Alpes-Maritimes

Mobilisation citoyenne et conférence de presse
UN TOIT POUR TOUTES ET TOUS : UN DROIT, PAS UN PRIVILEGE !
 Dans la nuit du 4 Août 1789, le peuple français décidait d’abolir les privilèges. Ce qui n’était un droit que pour les nantis devenait un droit pour tous…
Droit à la sûreté, à la liberté… Depuis, d’autres droits ont été reconnus par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en 1948 : liberté de circulation (art.13), droit d’asile (art.14). « Droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement (art. 25-1), droit à l’éducation (art. 26 1)»…
Mais que constate-t-on à NICE et dans le 06 ? Ces droits élémentaires sont bafoués au quotidien par ceux là même qui doivent les faire appliquer !
C’est ainsi que la Préfecture et l’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration), maintiennent au moins 30 familles – soit environ 200 personnes, nourrissons, enfants, femmes enceintes, personnes âgés, malades – à la rue durant des mois, sans nourriture, sans soins, dans l’insécurité. Alors que leur demande d’asile doit être enregistrée dans les 3 jours, au pire dans les 10 jours – début de la prise en charge sociale – les familles ne sont convoquées, pour certaines, que 1 à 2 mois plus tard ! En attendant, quoi qu’il en soit, ces personnes relèvent de l’URGENCE SOCIALE (art.L345-2-2 du CASF), sous la responsabilité du Préfet, qui via le 115 rejette les demandes, faute de places ou par manque de volonté politique.
Face à cette pénurie d’hébergements d’urgence, le Préfet peut ouvrir des gymnases (non occupés durant les vacances scolaires), il peut réquisitionner (ancien hôpital St Roch), mais il ne fait RIEN !
Traiter humainement ces personnes provoquerait il un « appel d’air » ? Le Défenseur des Droits répond : « L’appel d’air, ça n’a aucun sens, la migration, c’est une fuite, pas la quête d’un Eldorado ».      Le Préfet espère-t-il, comme la mairie et le Conseil départemental, que ces personnes, écœurées, partiront d’elles même ? Mais pour aller où, sans argent, sans connaissances, sans maîtrise du français ?
Au XXIème siècle, nous refusons qu’avoir un toit pour dormir, de quoi se nourrir et se soigner, redevienne un privilège alors que c’est un DROIT reconnu à tout être humain et que notre société « doit agir dans un esprit de fraternité » (art.1).
Aussi, nous demandons instamment au Préfet (et nous l’y contraindrons si nécessaire):
  • Que les demandes d’asile soient enregistrées dans les plus brefs délais (définis par la loi) ;
  • Que ces familles, ainsi que tous les demandeurs d’asile, soient pris en charge au plus tôt par le dispositif d’accueil et d’orientation (ATSA, CADA, CAO, HUTA);
  • Que des gymnases (ou tout local pouvant héberger dignement) soient ouverts pour accueillir toute personne à la rue;
  • Que les locaux vides soient réquisitionnés pour faire face à l’urgence sociale ;
  • Que le Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) programmé depuis des années soit enfin construit dans l’ouest du 06 ;
  • Qu’un Centre de premier accueil et de répit soit ouvert aux arrivants.
Mobilisation citoyenne et conférence de presse
Vendredi 04 août 
à partir de 10h,devant l’OFII, 208 route de Grenoble à NICE.
 Premiers signataires : ADN, la Cimade 06, Ensemble! 06, EELV 06, Habitat et citoyenneté, la Ligue des Droits de l’Homme 06, Médecins du monde, le MRAP 06, le PCF 06, le Réseau Education Sans Frontière, Roya citoyenne, le Syndicat des Avocats de France, le Syndicat de la Magistrature (section du TGI de Nice), Tous citoyens !