mardi 24 novembre 2020

L’Association « Tous Citoyens ! » apporte son soutien inconditionnel à son Président David Nakache !

 Communiqué de presse :


L’Association « Tous Citoyens ! » apporte son soutien inconditionnel à son Président David Nakache !


C’est avec stupeur et indignation que nous avons appris le jugement rendu jeudi dernier, déclarant David Nakache coupable de diffamation à l’encontre de Christian Estrosi, Maire de Nice.

Le tweet, objet de la plainte de Christian Estrosi, s'inscrivait dans le cadre du lancement de la campagne électorale de l'élection municipale de mars 2020, par lequel David Nakache aurait souhaité initier un débat avec les candidats. Il n’en a rien été, et pourtant, plusieurs mois après, ce même tweet a été repris, hors de son contexte d’origine, et utilisé contre David Nakache, accusé alors d’une attaque personnelle contre le candidat-maire de Nice !

Tous citoyens ! récuse cette interprétation partisane et hors de propos, et rappelle que ce sujet du clientélisme et de la corruption dans la sphère politique niçoise a été traité à plusieurs reprises par notre association dans le cadre de café-débat ou communiqués... tant ce sujet semble pertinent dans cette ville à nos concitoyens

Cette condamnation pour diffamation est accompagnée d’importants dommages, intérêts et frais de justice, et nous semble totalement injuste et disproportionnée.

Nous estimons que cette pénalisation d'un militant associatif est une atteinte inacceptable à un droit fondamental du citoyen : le droit d’expression, ce que nous dénonçons avec force.

Tous citoyens ! soutient inconditionnellement David Nakache et l’accompagnera dans sa décision de ne pas accepter ce jugement.


L’association « Tous citoyens ! »

dimanche 4 octobre 2020

Les mineurs isolés étrangers ne méritent pas cette haine


Déclaration des bénévoles de l'association "Tous citoyens !" :

Les mineurs isolés étrangers ne méritent pas cette haine


Nous, Cathie, Cathy, David, David, Diane, Eunice, Fanny, Flora, Florence, Frédérique, Gabriella, Joël, Juliette, Kevin, Luc, Maria, Maya, Michel, Michel,  Mireille, Muriel, Nicolas, Patrizia, Tanguy, Tristan, Vicky... bénévoles de l'association "Tous citoyens !", citoyens et citoyennes français habitant les Alpes-Maritimes, nous nous adressons à vous à propos de ces mineurs isolés dont l'accueil en France vient d'être mis violemment en question à la suite d'une agression criminelle à Paris.

Avec l'association "Tous Citoyens !" nous côtoyons des mineurs isolés au jour le jour. Nous accompagnons ces jeunes dans leurs démarches. Nous les aidons dans la défense des droits que leur accorde la loi de la République. Nous les hébergeons le temps de ces démarches. Nous les nourrissons. Si besoin nous leur fournissons des vêtements et les accompagnons dans un suivi médical souvent nécessaire.

Ces jeunes, garçons et filles, ont vécu souffrances et violences. Ils n'ont pas quitté leur pays par plaisir. Ils ont subi de dures épreuves durant leur itinéraire jusqu'en France, particulièrement en Libye où beaucoup ont été emprisonnés, battus, violés, blessés par balle. Des jeunes filles subissant la loi de réseaux de prostitution.

Nous pouvons témoigner de l'attitude respectueuse de la plupart de ces jeunes. De leur désir d'étudier et de travailler afin de subvenir à leurs besoins. L'énergie et la détermination de ces jeunes est remarquable. Nombreux sont ceux que nous avons accompagnés qui ont aujourd'hui trouvé leur place dans la société française, à Nice ou ailleurs en France, en toute légalité.

Au delà de l'aspect humanitaire, et de la simple fidélité au principe de fraternité inscrit dans la constitution de notre République, nous pensons que l'énergie de ces jeunes et leur détermination à réussir ne peut être qu'un atout pour notre pays.

Nous ne nous faisons pas d'illusions concernant ceux qui instrumentalisent la vie ces jeunes pour nourrir leurs obsessions xénophobes. Nous voulons simplement, par ce message, éclairer nos compatriotes sur une réalité qui, loin d'être effrayante, est pleine d'espoir.

Nice, le 5 octobre 2020

L'association "Tous citoyens !"

dimanche 6 septembre 2020

Distribution de fournitures scolaires : la presse en parle !

 Le Patriote Côte d'Azur, Nice Matin, Cnews Matin Côte d'Azur... merci de nous soutenir et d'avoir relayé cette action !







samedi 22 août 2020

Les vrais républicains ne peuvent célébrer Napoléon 1er !


 Communiqué de presse de l'association « Tous Citoyens ! »


Les vrais républicains ne peuvent célébrer Napoléon 1er !

 
"Le 15 août, le maire de Nice prenait prétexte du 251ème anniversaire de la naissance de Napoléon Bonaparte pour publier un tweet dans lequel il manifestait une fois de plus son admiration pour l'Empereur Napoléon 1er : « La Ville de Nice est particulièrement fière d'être Ville impériale. L'héritage de Napoléon, héros de notre histoire, devrait être célébré par la France. »

Cela fait plus de deux ans que la Ville de Nice promeut, avec l'argent des contribuables, cet éloge de l'Empereur : journées impériales en 2018 et 2019, inauguration du Quai Napoléon 1er en 2019, inscription de Nice parmi les Villes impériales.

Il y a là une obstination que rien ne peut justifier lorsqu'on se prétend républicain et défenseur de la laïcité :
 
- Comment peut-on aujourd'hui, alors que la France interroge son passé esclavagiste et colonial, admirer celui qui rétablit l'esclavage que la Révolution avait aboli ?

- Comment peut-on vénérer celui qui mit fin à la République et signa un Concordat avec l’Église ?

- Comment un défenseur de la paix peut-il avoir pour « héros » celui qui provoqua des millions de morts en Europe ?

La soudaine admiration du maire de Nice pour l'Empire n'a d'autre raison que de réécrire l'histoire de Nice et de la France au profit d'une vision identitaire, conquérante et religieuse.

Ce n'est pas notre France.

Ce n'est pas notre Nice.

De Napoléon Bonaparte, les républicains niçois voudront seulement garder le souvenir de ce jeune général des armées révolutionnaires qui, en 1794, séjourna à Nice."


Nice, le 22 août 2020
L'association "Tous citoyens !"

vendredi 21 août 2020

Revue de presse - Nice Matin

 Nice Matin 21 août 2020



Opération distribution solidaire de fournitures scolaires 2020

 Bonjour à toutes et tous,


Depuis 3 ans l'association Tous citoyens, le Parti Communiste de Alpes-Maritimes, Habitat et Citoyenneté et le Réseau Education Sans Frontière 06 organisent des collectes et distributions de fournitures scolaires.

En effet de nombreux parents, souvent sans papiers ou demandeurs d'asile, en grande difficulté, ne peuvent acheter le matériel scolaire de base, pourtant essentiel à la rentrée des classes de leurs enfants.

L'an dernier, 250 enfants démunis ont reçu un kit de base de fournitures (trousse, cahier, stylo, crayon, feutres, gomme, règle, etc.).


Nous avons besoin d'un maximum de dons en nature ou de dons financiers et pour cela, de la plus large diffusion possible de cette information.


Voici, à titre indicatif, une liste du matériel le plus recherché :
sacs à dos,calculatrices collège, calculatrices lycée,dictionnaires, cahiers 24x32, protège-cahiers,grands classeurs et intercalaires,papier canson, chemises à élastiques, porte-vues,feutres et surligneurs,compas, matériel de géométrie,ciseaux, colle en stick, feuilles simples et double, stylos billes de toutes les couleurs... et, pour les plus de 11 ans... des masques !


Les dons en ligne peuvent être réalisés ici : https://www.helloasso.com/associations/tous-citoyens/collectes/distribution-solidaire-de-fournitures-scolaires-2020


Les dons de matériel scolaires peuvent être déposés dans les locaux du PCF :

- A Nice, au 6 rue Balatchano à Nice, Tél 04 93 31 55 69  tous les matins du mardi au vendredi.

- A Cannes , panneau Cannes à vous, angle rues Joseph Flory et du Bosquet, lundi 31 août de 15h à 19h.

- A Antibes, au 10 rue Pasteur, mercredi 26 août à partir de 17h30, tel 06.25.54.51.18


La distribution du matériel aux familles sera organisée: les mercredi 2 septembre de 14 à 17 h et samedi 5 septembre de 10 à 12 h dans les locaux du PCF au 2 rue Balatchano à Nice.

 

En vous remerciant par avance,


Solidairement,


L'Association Tous Citoyens !


mercredi 19 août 2020

La Ville de Nice doit respecter la laïcité !


 Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" :

La Ville de Nice doit respecter la laïcité !


Le 15 août 2020 a donné lieu à Nice à une nouvelle atteinte au principe de laïcité de la part d'élus de la République. 

En effet, Christian Estrosi a invité officiellement les niçois, en sa qualité de maire, à participer à une procession et à une messe. 

Le programme de cet événement cultuel (en ligne ici) cite le Pape, il présente l'événement comme étant organisé par la Ville de Nice et porte le logo de la Ville. Extraits :

image.png image.png

Lors de l'événement, le maire et son premier adjoint ont, de plus, manifesté ostensiblement leur présence :

117949753_10158580287368545_2966727166061810990_o.jpg
 
 
Ces pratiques sont choquantes et contraires au principe de laïcité pour au moins deux motifs :

- Si un élu peut manifester ses convictions religieuses à titre privé, il ne peut le faire dans l'exercice de ses fonctions électives, et encore moins faire acte de prosélytisme. Or c'est ce que fait le maire de Nice en invitant les niçois à participer à un événement cultuel. Il a réitéré cette invitation sur les réseaux sociaux. La neutralité des pouvoirs publics en matière religieuse est essentielle pour garantir le vivre ensemble au sein de notre République. Les élus devraient se montrer exemplaires et non enfreindre les principes républicains.

- Le contribuable n'a pas à payer, par le biais de l'impôt, une manifestation cultuelle. Il s'agit d'une privatisation de l'argent public à des fins religieuses. L'article 2 de la loi de 1905 précise : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes." En conséquence, si la Ville de Nice n'a dépensé ne serait-ce qu'un euro dans l'organisation de l'événement, cette dépense est contraire à la loi. Or la réalisation de ce carton d'invitation par des agents municipaux constitue, à elle seule, une entrave à la légalité.

Cette entrave n'est malheureusement pas une première. La Ville de Nice a financé une statue à l'effigie de Jean-Paul II et le maire de Nice réitère chaque année, sous couvert de tradition, le Voeu de la Ville à la Vierge et "confie les destinées de la ville à Notre Dame des Grâces" à l'Eglise Saint Jean Baptiste. Nous protestons régulièrement contre ces atteintes à la laïcité, en vain. Faut-il aller en justice pour faire respecter la laïcité à Nice ?

Nous demandons expressément à Christian Estrosi, en sa qualité de maire et lors de l'exercice de ses fonctions électives, ainsi qu'à la Ville de Nice de cesser d'entraver la laïcité et de respecter la plus stricte neutralité en matière religieuse.

Nice, le 20 août 2020
Association "Tous citoyens !"