mercredi 19 août 2020

La Ville de Nice doit respecter la laïcité !


 Communiqué de presse de l'association "Tous citoyens !" :

La Ville de Nice doit respecter la laïcité !


Le 15 août 2020 a donné lieu à Nice à une nouvelle atteinte au principe de laïcité de la part d'élus de la République. 

En effet, Christian Estrosi a invité officiellement les niçois, en sa qualité de maire, à participer à une procession et à une messe. 

Le programme de cet événement cultuel (en ligne ici) cite le Pape, il présente l'événement comme étant organisé par la Ville de Nice et porte le logo de la Ville. Extraits :

image.png image.png

Lors de l'événement, le maire et son premier adjoint ont, de plus, manifesté ostensiblement leur présence :

117949753_10158580287368545_2966727166061810990_o.jpg
 
 
Ces pratiques sont choquantes et contraires au principe de laïcité pour au moins deux motifs :

- Si un élu peut manifester ses convictions religieuses à titre privé, il ne peut le faire dans l'exercice de ses fonctions électives, et encore moins faire acte de prosélytisme. Or c'est ce que fait le maire de Nice en invitant les niçois à participer à un événement cultuel. Il a réitéré cette invitation sur les réseaux sociaux. La neutralité des pouvoirs publics en matière religieuse est essentielle pour garantir le vivre ensemble au sein de notre République. Les élus devraient se montrer exemplaires et non enfreindre les principes républicains.

- Le contribuable n'a pas à payer, par le biais de l'impôt, une manifestation cultuelle. Il s'agit d'une privatisation de l'argent public à des fins religieuses. L'article 2 de la loi de 1905 précise : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes." En conséquence, si la Ville de Nice n'a dépensé ne serait-ce qu'un euro dans l'organisation de l'événement, cette dépense est contraire à la loi. Or la réalisation de ce carton d'invitation par des agents municipaux constitue, à elle seule, une entrave à la légalité.

Cette entrave n'est malheureusement pas une première. La Ville de Nice a financé une statue à l'effigie de Jean-Paul II et le maire de Nice réitère chaque année, sous couvert de tradition, le Voeu de la Ville à la Vierge et "confie les destinées de la ville à Notre Dame des Grâces" à l'Eglise Saint Jean Baptiste. Nous protestons régulièrement contre ces atteintes à la laïcité, en vain. Faut-il aller en justice pour faire respecter la laïcité à Nice ?

Nous demandons expressément à Christian Estrosi, en sa qualité de maire et lors de l'exercice de ses fonctions électives, ainsi qu'à la Ville de Nice de cesser d'entraver la laïcité et de respecter la plus stricte neutralité en matière religieuse.

Nice, le 20 août 2020
Association "Tous citoyens !"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire